Comédie dramatique, Italie, 2019, 1h38
Réalisatrice : Francesca Archibugi
Avec Micaela Ramazzoti, Adriano Giannini, Roisin O’Donovan

Dans une maison mitoyenne semblable à tant d’autres, à la périphérie de Rome, vit la famille Attorre. Luca, journaliste free-lance, se démène en vain pour faire publier ses articles ; sa femme, Susi, une ballerine déchue qui enseigne la danse classique à des femmes en surpoids, commence à douter sérieusement de la contribution, matérielle et affective, de son mari à leur vie familiale ; Lucilla, leur fille de six ans, souffre d’une asthme sévère. Pierpaolo, le fils que Luca a eu d’une relation antérieure, leur vient parfois en aide financièrement. Luca et Susi engagent Mary Ann, une jeune fille au pair irlandaise, étudiante en histoire de l’art et fervente catholique. La jeune femme, qui doit s’occuper de Lucilla, s’aperçoit que dans ce pays, qu’elle a étudié et sans doute idéalisé, la frontière entre bien et mal est assez trouble.

Un long-métrage très contemporain, où chaque personnage a le droit à sa dose d’empathie. Dans ce film « personne ne vole, personne ne tue, personne ne meurt d’overdose. C’est pas pour autant, déclare la réalisatrice, que la vie fait moins mal. » 

Inédit

Samedi 14 Mars, 20h40