Univerciné Italien 2011

Dates : du 16 au 20 février 2011
Prix du Jury Jeune Univerciné : Deux vies par hasard (Due vite per caso )
Prix des Lycéens : 20 cigarettes (20 sigarette)
Prix du Public : L’Appel (Il Richiamo)
>> Programme complet du festival
>> Editorial Univerciné 2011 : Comme une chanson italienne

Les invités

Maya Sansa
L’homme qui viendra (L’Uomo che verrà)
De père iranien et de mère italienne, Maya Sansa naît et grandit à Rome. Après plusieurs années d’études et un diplôme de théâtre à Londres, elle est choisie en 1999 par Marco Bellocchio pour le film La Balia. Elle obtient enfin le Nastro d’Argento en 2003, pour son rôle dans La Meglio Gioventù (Nos meilleures années) de Marco Tullio Giordana. Tout en continuant sa carrière en Italie (avec Silvio Muccino et Liliana Cavani notamment), depuis 2005 elle vit à Paris et a tourné avec plusieurs réalisateurs, parmi lesquels Claude Goretta.

Thierry Toscan
Le vent fait son tour (Il vento fa il suo giro)
Acteur et scénographe français, Thierry Toscan a participé au film de Davide Marengo Crimini 2 – Neve sporca (2009) et au film de Andrea Papini La misura del confine (2010). L’acteur s’est affirmé sur la scène en jouant le rôle du personnage principal, Philippe Heraud, dans le film Il vento fa il suo giro, réalisé par Giorgio Diritti.

Stefano Pasetto,
L’Appel (Il Richiamo)
Stefano Pasetto obtient un diplôme d’histoire et de critique de cinéma à l’Université La Sapienza (Rome), puis fréquente l’École Nationale de Cinéma de Rome. Monteur, auteur de récits et scénarii, il mène des études théoriques sur le cinéma et collabore avec les revues de ce domaine.

Sandra Ceccarelli,
L’Appel (Il Richiamo)
Fille du musicien Franco Ceccarelli, Sandra Ceccarelli débute à seize ans dans le film de Giuseppe Bertolucci Secrets Secrets (1984). Elle est ensuite très remarquée dans les films Trois histoires de Piergiorgio Gay et Roberto San Pietro, Le métier des armes d’Ermanno Olmi et Le plus beau jour de ma vie de Cristina Comencini. En 2001, elle assume le premier rôle dans le film de Giuseppe Piccioni, Luce dei miei occhi (Lumière de mes yeux) avec lequel l’actrice remporte des prix prestigieux (Coppa Volpi, Premio Pasinetti) et est nommée pour la première fois au David de Donatello comme meilleure actrice.

Paola Randi,
Into Paradiso
Réalisatrice et scénariste, diplômée en droit, Paola Randi a étudié le dessin, la peinture, la gravure, le chant et l’art dramatique. Avec le soutien de l’Université degli Studi de Milan, elle fonde en 1996 la TTR, une revue de théâtre et arts visuels, puis un Festival de Théâtre de Recherche auquel participent de nombreux auteurs.

Oreste Sacchelli
spécialiste du cinéma italien
Oreste Sacchelli, Maître de Conférences à l’Université Nancy 2, est président et délégué artistique du Festival du Film Italien de Villerupt, le plus important festival de cinéma italien en France. Il a dirigé, entre autres, les ouvrages suivants : Maurizio Nichetti, auteur acteur et personnage, Nancy, PUN, 1997. Italie, réservoir d’histoires – Les scénaristes du cinéma italien des années 90, Nancy, Culture à Nancy2, 2001. Passé inaperçu – Vingtcinq ans de cinéma italien en France, Nancy, Culture à Nancy2, 2002 ; Le clown amoureux (avec Ch.Mileschi), la Fosse aux ours, 2007.

La programmation

Les films en compétition sont en gras

Into paradiso
Paola Randi, 2010

L’Appel (Il richiamo)
Stefano Pasetto, 2010

Deux vies par hasard (Due vite per caso)
Alessandro Aronadio, 2010

20 cigarettes (20 sigarette)
Aureliano Amadei, 2010

L’homme qui viendra (L’Uomo che verrà)
Giorgio Diritti, 2009

Le premier qui l’a dit (Mine vaganti)
Ferzan Ozpete, 2010

La solitude des nombres premiers
(La solitudine dei numeri primi)

Saverio Costanzo, 2010

La prima cosa bella
Paolo Virzì, 2010

La nostra vita
Daniele Luchetti, 2010

Le vent fait son tour (Il vento fa il suo giro)
Giorgio Diritti, 2005

Ce que je veux de plus (Cosa voglio du più)
Silvio Soldini, 2010

Basilicate, d’une côte à l’autre (Basilicata coast to coast)
Rocco Papaleo, 2010

Le guépard (Il gattopardo)
Luchino Visconti, 1963

La classe ouvière va au paradis
(La classe operaia va in paradiso)

Elio Petri, 1971

Enquête sur un citoyen au-dessus de tout soupçon
(Indagine su un cittadino al di sopra di ogni sospetto)

Elio Petri, 1970

>> retour aux Archives

2016-10-28T11:16:02+00:00