L’air du large – Edito 2016-2017

L’air du large

Avec ce printemps qui s’annonce à peine et déjà nous enchante, avec tous ces camélias qui bourgeonnent et ce mimosa qui embaume, la nouvelle édition d’Univerciné Italien ouvre ses voiles pour six jours et glisse ensuite vers le large des côtes méditerranéennes.

Genova, ville de l’Exposition internationale de 1992, Capitale européenne de la culture en 2004, port historique au charme renouvelé, ville d’art, de musique, de littérature et, bien sûr, de cinéma, sera cette année notre prestigieuse invitée. « Une ville entièrement construite en marbre, écrivait Flaubert, avec des jardins regorgeant de rosiers. Une beauté qui déchire l’âme… » : Genova viendra à notre rencontre avec les chants qu’elle a inspirés, les vies et les mémoires qu’elle a marquées, et les films qui ont su capter la merveilleuse lumière de son horizon de mer.

Des films de cette année s’exhale une même aspiration, le même désir de s’échapper à tout enfermement, qu’il s’agisse des portes d’un hôpital (La pazza gioia), des barreaux d’une prison (Fiore) ou des tristes guichets d’un Mont-de-piété (Le ultime cose). Mais surtout, comme soulevés par le même courant d’air, les films nous incitent à nous délester de la méfiance (Fraülein, una fiaba d’inverno), des préjugés (Babylon Sisters), des peurs inavouables (Un bacio), des barrières familiales ou culturelles (La ragazza del mondo, La pelle dell’orso, Un ragazzo di Calabria), pour pouvoir enfin entendre ce puissant appel du large, que les parfums de la Méditerranée vont rendre, pour chacun d’entre nous, définitivement invincible.

 

Gloria Paganini

2018-01-29T16:00:48+00:00