Pour son édition 2021, Univerciné Italien, l’un des quatre festivals du cycle international Univerciné de Nantes propose, du 9 au 15 mars 2021, une programmation intégralement en ligne sur Festival Scope (https://www.festivalscope.com/fr/page/univercine-italien/).
Les talents de quatre jeunes auteurs seront en compétition pour le Prix du Jury Univerciné.It, pour le Prix Lycéens, pour le tout nouveau Prix international E-Jury 2021.IT, ainsi que pour le Prix du Public.
Après le dernier film du maestro Ozpetek (en ouverture de festival), où un grand amour d’antan retrouve son premier souffle, le festival invite à voir ou revoir les comédies les plus cocasses des dix dernières années, qui ont déjà fait sursauter les salles de rire et de joie partagés. En clôture de festival, des jeunes musiciens de Bologne insufflent une âme diablement post-rock au plus ancien robot franco-italien, machine futuriste d’André Deed échappée par bonheur à l’oubli.
Univerciné Italien 2021 exhorte ainsi tous les publics, les plus fidèles comme les derniers conquis, à s’approcher de la lumière de leurs écrans comme on tendrait vers un phare et ses rayons, au milieu de cette tempête qui tarde à s’apaiser, mais qui ne nous privera certainement pas du plaisir – si essentiel ! – du cinéma.

Remerciements

Gloria Paganini et l’équipe 2021, constituée de Maryvonne Bompol, Gianni Cudazzo, Patrick Gérard, Gildas Seguineau, Davide Usaï, remercient chaleureusement Inès Alaoui, chargée de projet, ainsi qu’Aurélie Monjour et Ludwig Chabot, volontaires en Service Civique, qui ont mis au service de l’organisation de cette édition 2021 leurs compétences, leur énergie et leur dynamisme.
Merci de tout cœur à Macha Milliard et Louise Plessier, ainsi qu’aux étudiants bénévoles de la Faculté de Langues et des Cultures Étrangères.

Merci également à Emanuele Cremona, Claude-Marie Stephan Polo, ainsi qu’à l’APIAN-Association des Professeurs de Langue Italienne de l’Académie de Nantes et à tous les enseignants d’italien, qui se sont fortement impliqués dans cet événement. Merci au CCFI-Centre Culturel Franco-Italien et à la Dante Alighieri pour leur soutien.

Merci à Alice Tranié, graphiste. Merci à Matthieu Eberhardt et à l’équipe de Festival Scope pour leur collaboration efficace.

Un remerciement tout particulier à Caroline Grimault et à toute l’équipe du Katorza pour avoir apporté leur soutien et leur contribution à cette édition du festival, en attendant que le cinéma italien puisse à nouveau être accueilli en salle.

Enregistrer